niouniou

Publié le par lusanger

j'ai trouvé le transporteur (mon voisin), je suis en plein recrutemment de bras, j'ai déjà des inscrits !

 

 

sinon, pour koun (et d'autres ?) : le toit :

 

 

donc pour le toit, po de poutres en I, ce coup-ci.

 

je m'oriente plutot vers un système comme celui de toine, mais avec des poutres en O en osb : comme les poutres en I sauf que je mets une flasque d'osb de chaque coté des chevrons haut et bas (plutot qu'au milieu), juste clouées (avec ptet un chtit filet de colle quand même), pas de rainure à la toupie, et remplissage en laine de yack entre.

 

ça sera boucou plus rapide à faire, plus rigide, et je n'aurai pas de problème de placement/insertion de la paille, toujours un peu compliqué avec les membrures de la poutre en I qui dépassent de l'ame.

 

alors de bas en haut :

 

- pannes classiques massives

 

- chevrons

 

- volige (apparente à l'intérieur)

 

- film freine vapeur continu (et c'est la raison de mon choix de ce système : avoir un film continu, impossible avec des poutres en I)

 

- paille et poutres en O tous les 4 rangs (42x4=168, on a droit à 180 avec de l'ardoise).

toine et jon utilisent des poutres massives, mais on m'annonce une perte d'isolation frolant les 20% (avec une poutre à chaque rang). le calcul effectué par jon (moyenne des coeff d'isolation) semble applicable en cas de surperposition de matériaux différents, mais pas en cas d'alternance.

la poutre en O pleine de laine sera plus isolante, boucou plus légère à monter sur le toit, et plus simple à trouver qu'un bastaing de 35x5, et comme le dit jérem, ne risquera po de vriller dans tous les sens.

en plus j'aurai une poutre tous les 4 rangs, alors que jon en a une à chaque rang.

la poutre en O ne servira pas à porter la paille, mais juste l'ardoise. faudra bien dimensionner pannes et chevrons !

 

- pare-pluie film

 

- chevrons rebelotte, qui me donnent une lame d'air sous toiture collossale, d'où pas de surchauffe en été, film pare-pluie et isolant préservé.

 

- lattage

 

- ardoise

 

j'ai bon ?

Publié dans toiture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

koun 23/07/2012 13:33

j'en avais déjà discuté sur mon blog avec un gars qui voulait faire des poutre comme toi et l’inconvénient que j'y voyais, c'est le coût et la réalisation.
le coût car tu multiplie par deux, l'osb et a cela, tu rajoute l'isolant intérieur a la poutre
et la réalisation car si tu n'as pas une belle surface plane, tu risque de te faire ch... a faire un poutre droite. pas facile de mettre en place les membrures, l'osb et de fixer tout ça bien droit
et qui plus est, si tu cloue. le choc du marteau risque de faire bouger le tout. ( a moins que tu pointe a la vis et que tu finisse avec des clous )
l'avantage de la poutre en i classique, c'est que une fois la rainure faite, ça ne peut qu’être droit. ( bon, faut la faire... )
par contre rainurer les bottes pour pouvoir les rentrer, comme nous l'avons fait, c'est juste un enfer. j'en ai personnellement plein le fondement et j'ai pas fini. donc a prendre en compte
aussi.
rhaââ, si c’était simple, ça serait pas drôle.

lusanger 24/07/2012 08:56



merci de prendre le temps de te pencher sur mon cas.


en l'occurence, je peux aisément détruire tes arguments ! (muahahah !)


- le cout : je multiplie l'osb par 2, sauf qu'au lieu d'avoir une poutre à chaque rang, j'en mets une tous les 4 rangs ! du coup, je divise par 2 ! et toc ! et de la laine de chnouk, on en trouve
à po tant si cher... l'un dans l'autre, ça ne va pas changer grand chose...


- pour la droiture (on est comme ça, en mayenne !) des poutres, comme dans la poutre en I, c'est le chevron qui fera la rectitude, je ne vois pas ce que ça changera. droit dans un cas, droit dans
l'autre. pas droit, bin... faudra de toute façon une surface planne.


en plus, chuck (dieu est un imposteur !) a inventé le cloueur pneumatique. l'osb est cloué avant d'avoir pu smurfer...


de toute façon, je tiens à ce système qui permet d'avoir le frein vapeur continu, et rainurer les bottes comme tu l'as fait, effectivement, je le sens moyen... mes options se limitent donc juste
à de la poutre massive, que je ne pourrai pas brasser sans grue et qui va vriller à mort en séchant (et que le scieur ne voudra po me faire, ou alors en or massif !) ou une poutre composite, et
cette idée de poutre en O me séduit bien.


elle sera en plus bien plus rigide qu'une poutre en I et vrillera boucou moins à la mise en place, et tu as pu juger de la molesse des poutre en I !


dernier point : une poutre tous les 4 rangs, ça fait 4 fois moins d'interfaces imparfaites bois/paille, donc 4 fois moins de zones à l'isolation succeptible, et 4 fois moins de "ponts thermiques"
à traverser la couche de paille...


nan, plus j'y pense, plus ça me plait !